LogoLesPrixDeRecherche

Les prix de recherche Fonds Croix-Rouge française ont pour objectif de valoriser des travaux scientifiques à la croisée des disciplines dans un champ traditionnellement orienté vers les activités opérationnelles et pour lequel il existe peu de financements universitaires. Ouvert à toutes les disciplines et à toutes les nationalités, ils  sont décernés  à des travaux francophones de recherche fondamentale ou appliquée dans le domaine de l’action humanitaire, des politiques de développement ou de l’aide caritative internationale.

Deux prix d’une valeur chacun de 5 000 € sont décernés chaque année à deux jeunes chercheurs présentant une perspective innovante ou audacieuse sur l’humanitaire. Les candidats sont proposés sur recommandation du Conseil Scientifique International (CSI) et du Conseil d’administration (CA) du Fonds. Le Fonds peut également remettre un prix honorifique à un chercheur senior pour l’ensemble de sa carrière ou pour sa contribution à la recherche sur des thématiques en lien avec celles du Fonds.

Les lauréats sont sélectionnés par un jury composé de trois membres du CA et de deux membres du CSI.

Les critères d’évaluation porteront de manière générale sur l’impact des parcours et travaux des candidats dans le domaine humanitaire (passé ou présumés en fonction du type de recherche récompensée). A cela s’ajouteront plusieurs critères tels que la qualité des publications, le profil, la dimension novatrice des travaux, la relation des travaux avec les thèmes développés dans les appels à bourses et à projets et l’intérêt prospectif des travaux.

La participation aux Prix Fonds Croix-Rouge française est gratuite.

Les lauréats 2017

La cérémonie de remise des Prix 2016 a eu lieu le 17 novembre 2017 à Beyrouth (Liban) à l’occasion du séminaire annuel du Fonds Croix-Rouge française. Pour cette 4ème édition, les Prix ont été décernés avec le soutien du Fonds AXA pour la recherche et en partenariat media avec Le Monde diplomatique. Trois lauréats ont été récompensés, devant un auditoire de plus de 50 personnes, rassemblées dans le théâtre Montaigne de l’Institut français de Beyrouth.

——–

Assaf DAHDAH

Prix « Jeune chercheur »

pour ses travaux de recherche prometteurs sur les trajectoires des migrations au Liban

Le prix lui a été remis par le Pr Francis AKINDES, professeur de sociologie politique et économique à l’uiversité Alassane Ouattara de Bouaké  (Côte d’Ivoire) et par M. Roger NASNAS, président d’AXA Middle East.

Assaf DAHDAH est un jeune post-doctorant ayant réalisé une thèse de géographie sur les travailleurs migrants dans les marges de Beyrouth, qui lui a permis de remporter trois prix (Prix Agence Universitaire de la Francophonie-bureau Moyen-Orient 2015, Prix Aix-Marseille Université 2015 et Prix du Comité National Français de Géographie 2015). S’intéressant pleinement aux dynamiques de migrations longues et courtes résultant des conflits, Assaf Dahdah poursuit aujourd’hui ses recherches sur les trajectoires des migrations à partir du Liban. Il étudie désormais les parcours et installations des réfugiés dans les principales villes turques carrefour de migrations (Istanbul et Gaziantep).

Fonds Croix-Rouge - Remise des prix de recherche 2017 - Beyrouth - Novembre 2017

En savoir plus sur Assaf :

Sa présentation sur le site du programme « Conflits et migrations »

Sa page sur le réseau ResearchGate

————————————————

Séverine AUTESSERRE

Prix spécial du jury

pour ses travaux de recherche sur la construction et le maintien de la paix

Le prix lui a été remis par le Pr Yvan CONOIR, chercheur à la chaire Raoul Dandurand en études diplomatiques et stratégiques de l’UQAM (Montréal – Canada)

Séverine AUTESSERRE est une chercheuse française, professeure associée au sein de l’université Columbia de New York, spécialisée sur les thématiques du maintien et de la consolidation de la paix. Mme Autesserre a réalisé plusieurs recherches et études de terrains en République Démocratique du Congo, où elle a adopté une approche ethnographique de la pratique des « faiseurs de paix ». Plusieurs de ses publications ont été récompensées par des prix et récompenses aux Etats-Unis.

En savoir plus sur Séverine :

Son site web personnel

Sa page Wes et études de terrains en République Démocratique du Congo, où elle a adopté une approche ethnographique de la pratique des « faiseurs de paix ». Plusieurs de ses publications ont été récompensées par des prix et récompenses aux Etats-Unis.ikipedia

———-

Gilles CARBONNIER

Prix honorifique

pour son parcours universitaire au service de l’action humanitaire et pour son engagement en faveur d’une collaboration renforcée entre la recherche et la société civile

Le prix lui a été remis par le Dr Antoine EL ZOGHBI, président de la Croix-Rouge libanaise, et par M. Roger NASNAS, président d’AXA Middle East.

Gilles CARBONNIER est un enseignant-chercheur suisse. Professeur d’économie du développement, il est aujourd’hui directeur d’Etudes au sein du Graduate Institute of International and Development Studies à Genève, et également vice-président du Comité International de la Croix-Rouge. Il dispose de plus de 20 ans d’expérience en commerce internationale, coopération au développement et action humanitaire. Il a également été délégué du CICR en Irak, au Sri Lanka, en Ethiopie et au Salvador, puis conseiller économique de l’organisation. Son dernier ouvrage, Humanitarian Economics – War, Disaster and the Global Aid Market (2015), analyse sous un angle économique les crises humanitaires et la réponse apportée par les acteurs de l’aide.

Fonds Croix-Rouge - Remise des prix de recherche 2017 - Beyrouth - Novembre 2017

En savoir plus sur Gilles :

Sa page sur le site du Graduate Institute

Le professeur Gilles Carbonnier nommé vice-président du CICR

————

Merci à nos partenaires

Fonds AXA pour la RechercheLe Monde diplomatique

Les lauréats 2016

La cérémonie de remise des Prix 2016 a eu lieu le 29 novembre 2016 à Antananarivo (Madagascar) à l’occasion du séminaire annuel du Fonds Croix-Rouge française. Pour cette 3ème édition, les Prix ont été décernés avec le soutien du Fonds AXA pour la recherche et en partenariat media avec Le Monde diplomatique.

Trois lauréats issus des sciences humaines et sociales ont été récompensés :

Eleanor DAVEY 

Enseignant-chercheur en histoire de l’humanitaire, Humanitarian and Conflict Response Institute, Université de Manchester, Angleterre

pour ses travaux de recherche sur l’humanitaire français et sur l’importance de l’histoire dans la compréhension et l’évolution des pratiques humanitaires

Eleanor Davey est une jeune historienne, spécialiste de l’histoire de l’humanitaire, et déjà reconnue dans la sphère pour la qualité de ses travaux. D’origine australienne, elle maîtrise le français et s’est spécialisée sur l’évolution de l’humanitaire français, notamment au travers de l’émergence du sans-frontiérisme. Elle a ainsi publié le livre « Idealism beyond Borders: The French Revolutionary Left and the Rise of Humanitarianism, 1954-1988 » où elle s’est intéressée aux spécificités des réponses françaises face aux problématiques du « Tiers-Monde ». C’est une jeune chercheuse très prolifique, qui a déjà beaucoup publié et est particulièrement bien intégrée aux réseaux internationaux de chercheurs sur l’humanitaire. Elle enseigne aujourd’hui à l’Humanitarian and Conflict Response Institute (HCRI) de l’Université de Manchester et a travaillé trois ans à l’Overseas Development Institute (ODI), deux centres de recherche mondialement reconnus pour leurs études de l’humanitaire.

En savoir plus sur Eleanor :

A l’université de Manchester

Blog personnel

Profil LinkedIn

Kanto Jude RAMANAMAHEFA

Assistante de recherche en anthropologie de la santé, doctorante Université Paris Descartes, Université Catholique de Madagascar

pour ses travaux de recherche prometteurs sur la relation soignant-soigné en santé maternelle et infantile

Kanto Ramanamahefa est une jeune chercheuse prometteuse, qui débute une thèse sur « La relation soignant-soigné en santé maternelle et infantile à Madagascar : un enjeu de santé publique au prisme des dynamiques socio-culturelles ». Elle a validé son master à l’Université Catholique de Madagascar en soutenant son mémoire en 2014, sur les facteurs déterminants des comportements de soins des femmes enceintes en milieu rural malgache. Elle a ainsi fait preuve de réelles compétences dans la conduite de sa recherche, tant dans l’élaboration de sa problématique que dans les aspects méthodologiques, analytiques et rédactionnels. Elle a ensuite été engagée en tant qu’enquêtrice puis assistante de recherche à l’Institut Pasteur de Madagascar, dans le cadre d’un projet sur la malnutrition infantile. Son intérêt pour l’anthropologie de la santé, dans un contexte académique où cette discipline est peu développée et quasiment pas enseignée, l’a conduite à élaborer un projet de thèse qui s’inscrit dans les enjeux majeurs de santé publique à Madagascar. Elle a été retenue au vu de son parcours, de ses motivations, de ses potentialités et de la qualité de son projet de recherche, important tant du point de vue de la recherche fondamentale que de celui de ses retombées en termes de santé publique à Madagascar.

 

En savoir plus sur Kanto :

Sur le site du CEPED

Profil LinkedIn

Prix honorifique 2016 : Alula PANKHURST

Anthropologue, directeur de Young Lives, Addis Abeba, Ethiopie

pour ses années de recherches en anthropologie sociale et son engagement pour combattre la pauvreté des enfants et des jeunes

Alula Pankhurst travaille depuis de longues années sur l’Ethiopie et sur les thèmes de la famine, des camps de déplacement et de la contrainte d’Etat, de la résolution des conflits, de l’enfance et de la pauvreté. Il a étudié à Oxford et a soutenu sa thèse d’anthropologie sociale à l’Université de Manchester en 1989. Il a par la suite été professeur d’anthropologie à l’Université d’Addis Abeba et a également collaboré pour des projets de recherche avec plusieurs institutions internationales, telles la Banque Mondiale ou l’International Livestock Center for Africa. Issu d’une famille très engagée, il a lui aussi consacré sa vie à la recherche et à la lutte contre la pauvreté et les injustices, avec une approche transversale et de nombreuses publications académiques. Il est actuellement directeur de Young Lives et mène un programme de recherche visant à comparer les parcours de vie de jeunes issus de pays en développement à travers le monde.

En savoir plus sur Alula :

Page Wikipedia

Sur le site de YoungLives

Profil LinkedIn

Les lauréats 2015

La cérémonie de remise des Prix 2015 a eu lieu le 2 décembre 2015 lors de la journée des « Etats de la Recherche » du Fonds Croix-Rouge française à l’auditorium du journal Le Monde à Paris, en partenariat avec Le Monde diplomatique. Les Prix ont été remis remis par :

–  Madame Catherine FERRANT,  déléguée générale de la Fondation Total, au nom du Tiffany Circle

–  Madame Bénédicte SCHUTZ, directrice de la coopération internationale du Gouvernement Princier de Monaco

–  Madame Dominique KEROUEDAN, membre du Conseil scientifique international du Fonds Croix-Rouge.

Visionnez ci-dessous les portraits vidéo des deux lauréates 2015 :

Julienne ANOKO

Une approche anthropologique de la crise Ébola
Julienne Anoko est socio-anthropologue, spécialisée en épidémiologie et santé publique et genre. Depuis des années, elle effectue régulièrement des missions de consultance pour l’OMS et pour d’autres agences onusiennes dans les ripostes aux épidémies, de la santé interculturelle et de la communication pour le développement. Elle effectue actuellement une mission pour l’UNICEF en Guinée pour couvrir la crise Ébola, mais aussi pour accompagner la prise en compte de l’approche culturelle dans les programmes et projets. Ses publications diverses sont en lien avec ses terrains de recherche. Elle est notamment l’auteure avec Alain Epelboin d’une étude de référence sur l’épidémie d’Ébola « Humanisation de la réponse à l’épidémie d’Ébola en Guinée : une approche anthropologique. »

En savoir plus sur Julienne

Sur France Culture

Profil LinkedIn

Elodie CONVERGNE

L’ONU dans la résolution des conflits
Doctorante en relations internationales, et chercheure au Centre d’études et de recherches internationales (CERI – ScPO), Elodie Convergne a été la première étudiante d’un établissement français à recevoir le Dissertation Award de l’Academic Council on the United Nations System (ACUNS). Alimentées par de nombreux entretiens avec des fonctionnaires internationaux, diplomates, politiciens et représentants de la société civile, à New York et sur le terrain, ses recherches portent sur les médiations opérées par les émissaires de l’ONU dans les nouveaux conflits.

En savoir plus sur Elodie

Sur le site du CERI-Sciences Po

Ses publications en ligne sur le réseau ACADEMIA

Profil LinkedIn

Prix honorifique : Jean-Pierre OLIVIER DE SARDAN

En 2015, un prix honorifique est décerné à Jean-Pierre Olivier de Sardan pour ses années d’engagement dans l’anthropologie du développement.

Jean-Pierre Olivier de Sardan est un anthropologue français et nigérien, directeur d’étude à l’EHESS et directeur de recherches émérite au CNRS. Il est particulièrement reconnu pour sa contribution à la socio-anthropologie du développement, dont son livre «Anthropologie et développement. Essai en socio-anthropologie du changement social» (1995) est un des ouvrages fondateurs. Ses recherches se sont progressivement élargies à l’étude de la délivrance et de la gestion des biens et services collectifs en Afrique, autrement dit les modes de gouvernance, ou l’action publique, que ce soit par l’État, les pouvoirs locaux, les services publics, les acteurs associatifs ou les institutions de développement. Il a également mené une réflexion méthodologique et épistémologique promouvant une recherche collective et rigoureuse, a contribué avec des chercheurs de nombreux pays et est auteur d’un grand nombre d’ouvrages reconnus. Il est enfin co-fondateur du Laboratoire d’études et de recherches sur les dynamiques sociales et le développement local (LASDEL) au Niger, pays où il mène des recherches depuis les années 1960, et de l’Association euro-africaine pour l’anthropologie du changement social et du développement (APAD).

Remise du prix à JP. O. de Sardan par Dominique Kérouedan, membre du Conseil scientifique international du Fonds Croix-Rouge

Remise du prix à JP. O. de Sardan par Dominique Kérouedan, membre du Conseil scientifique international du Fonds Croix-Rouge

J-P. Olivier de Sardan lors de la remise de son Prix Fonds Croix-Rouge à Paris le 2 décembre 2015

J-P. Olivier de Sardan lors de la remise de son Prix Fonds Croix-Rouge à Paris le 2 décembre 2015

Les lauréats 2014

La cérémonie de remise des Prix 2014 a eu lieu le 9 septembre au Forum Mondial Convergences 2014 à l’issue d’une table ronde participative traitant de la relation entre le monde de la recherche et celui de l’aide internationale. Les Prix ont été remis remis par :

–          Madame Catherine FERRANT,  déléguée générale de la Fondation Total, au nom du Tiffany Circle

–          Monsieur Philippe RYFMAN, vice-président du Conseil d’administration du Fonds Croix-Rouge française

Retrouvez les meilleurs moments de la table ronde et de la remise des prix dans cette vidéo

Visionnez ci-dessous les présentations des deux lauréats.

Clara EGGER

En savoir plus sur Clara

Son profil sur Academia

Son profil sur LinkedIn

L’interview qu’elle a donnée à France 24 après la réception de son prix (octobre 2014)

Thomas FOUQUET

En savoir plus sur Thomas

Son profil sur Academia