Conditions de candidature

Information

Il est possible de proposer une candidature par appel (bourses générales, bourses Fonds AXA pour la recherche, bourse Fonds Compagnie fruitière). Toutefois chaque candidat ne pourra se voir attribuer qu’une seule bourse et, le cas échéant, devra choisir.

Les financements accordés par le Fonds ont pour objectif de couvrir le coût d’une année de recherche dans le cadre d’une bourse postdoctorale individuelle. Il s’agit de bourses de perfectionnement à la recherche accordées selon un barème de base correspondant à 20.000 euros pour un an[1].

Seuls les chercheurs  rassemblant les conditions suivantes peuvent candidater :

    •  être titulaire d’un doctorat (doctorat français, PhD ou doctorat étranger de niveau équivalent) dans le champ des sciences sociales (en particulier en science politique, anthropologie, sociologie, philosophie, éthique) ou des sciences médicales (médecine, santé publique) ;
    • avoir  soutenu son doctorat depuis moins de 10 ans ;
    • ne pas occuper par ailleurs un poste permanent à plus de 50% ;
    • contribuer à faire avancer la recherche sur les thèmes ou zones géographiques prédéfinies par le Fonds ou avoir des publications dans d’autres domaines démontrant des capacités à mener des recherches de qualité.

Il n’existe pas de condition de nationalité. Le Fonds privilégie toutefois les candidatures des chercheurs résidant dans les zones géographiques de recherche prioritaires. Les projets présentant une approche pluridisciplinaire sont vivement encouragés.

D’une manière générale,  le chercheur souhaitant candidater doit :

    • présenter son projet de recherche en langue française ;
    • être présenté par un établissement de recherche ou académique ;
    • motiver la candidature (intérêt de la recherche envisagée) ;
    • prendre connaissance des conditions d’attribution et des modalités d’utilisation des financements alloués par le Fonds tels que définis dans ce document ;
    • se préinscrire conformément au paragraphe détaillé ci-après avant le 10 avril 2017 ;
    • retourner au Fonds Croix-Rouge française le formulaire de candidature complété et accompagné des pièces demandées avant le 24 avril  2017.

[1] La somme forfaitaire de 20.000 euros comprend des frais de gestion de 15% prélevés par le Fonds. La somme nette perçue par le chercheur  s’élève à 17.000 euros.

Modalités du soutien financier et obligations

  1. Le Fonds n’apporte aux chercheurs aucun soutien financier ni logistique au-delà de la bourse qu’il leur attribue. Chaque chercheur est seul responsable de la gestion de sa logistique et de ses conditions matérielles de travail.
  2. Tout  chercheur sélectionné s’engage à respecter les présentes obligations, à signer la charte et la convention d’attribution de financement du Fonds.
  3. Le chercheur s’engage à respecter les lois et règlements en vigueur au sein du pays de recherche, notamment en ce qui concerne ses entrées et sorties sur le territoire, et à souscrire aux assurances de responsabilité civile, de couverture médicale/rapatriement en cas de déplacement à l’étranger et à toute cotisation sociale obligatoire en vigueur dans le pays de résidence.
  4. Le chercheur s’engage à respecter le calendrier scientifique du Fonds concernant les échéances  d’envoi des rapports d’étape et working papers. Il lui sera proposé de présenter ses travaux oralement, dans le cadre de journées d’études organisées par le Fonds.
  5. Si des articles ou ouvrages étaient publiés à partir de ce travail, mention serait faite de leur financement ou cofinancement par le Fonds Croix-Rouge française et ses partenaires. Réciproquement, si les travaux réalisés par le chercheur étaient diffusés ou utilisés par le Fonds, ce à quoi le chercheur consent par avance, mention serait faite des références de l’auteur qui reste propriétaire de son travail.
  6. Le Fonds verse 90% du montant de la bourse en trois fois: au premier mois de recherche, et après réception de chacun des deux rapports d’étape. Le solde, soit 10% du montant total, est versé après la remise des deux working papers au Fonds.
  7. La période de recherche, ainsi que celle de financement, commencent le 1er septembre de l’année d’attribution de la bourse. Cependant le versement de la première tranche de la bourse est conditionné à la confirmation par le chercheur au Fonds par tout moyen écrit du début de ses travaux. Tout retard au-delà du 1er septembre doit être justifié et entraine un délai du premier versement jusqu’à obtention de cette confirmation. Tout retard ou manquement déontologique remettant en cause la confiance entre le chercheur et le Fonds par son caractère injustifié, ou la faisabilité de la recherche dans les délais prévus par sa longueur pourra entrainer le report ou  l’annulation du financement.
  8. L’attribution de la seconde et troisième tranche dépend de la volonté expresse réaffirmée du chercheur à poursuivre sa recherche de par l’envoi des deux rapports d’étape à son parrain ou sa marraine et au conseiller scientifique du Fonds. Le chercheur doit informer, dans les meilleurs délais, le FCRF de tout arrêt prématuré de ses recherches. Ainsi, à défaut de réaffirmer sa volonté expresse de poursuivre son travail, il sera mis fin au versement de la subvention, le Fonds se réservant le droit de demander le remboursement de tout ou une partie de la subvention d’ores et déjà versée. De même tout retard dans l’envoi des rapports ou manquement déontologique remettant en cause la confiance entre le chercheur et le Fonds par son caractère injustifié ou sa longueur pourra entrainer le report ou  l’annulation du financement.
  9. Le candidat s’engage à faire part de toute éventuelle situation de conflit d’intérêts.
  10. Il est entendu que les propos et opinions exprimés par le chercheur dans des articles ou ouvrages tirés de ce travail n’engagent que lui et ne reflètent pas nécessairement ceux du Fonds Croix-Rouge française.